Les News Du Vin

Edition du 22/09/2015
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles : taille courte et ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité. La vendange est manuelle, foulée, éraflée, puis passe par un pressurage pneumatique. Les vinifications se font avec une préfermentation à froid (12-13°) de 5 à 6 jours pour une meilleure extraction aromatique. Puis, la cuvaison d’environ 18-21 jours dans des cuves ouvertes permet une alternance entre le remontage et le pigeage, cette opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tanins et des anthocyanes. Les vins sont ensuite élevés en fûts de chêne de 15 à 18 mois selon les millésimes et les appellations. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002 est une réussite incontestable, très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, très classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges cuits... Le tout bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité. 
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahère
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
LAROQUE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
MAUVINON
LA MARZELLE
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(Clos FOURTET*)
FRANC-LARTIGUE
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
CLOS DES PRINCE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
PETIT MANGOT
(GRAND-CORBIN-DESPAGNE)
DARIUS
VIEUX-RIVALLON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FRANC-POURRET
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
TOUR GRAND FAURIE
CADET-BON*
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
GRACE FONRAZADE
ROCHEBELLE
CROIX MEUNIER
ROCHER
ADAUGUSTA*
DE LA COUR
LE DESTRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CROIX DE BERTINAT
(GUADET)
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
HAUT-ROCHER
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PINDEFLEURS
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
MANGOT

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château CLOS de SARPE


Ancienne propriété du Baron du Foussat de Bogeron, achetée par Jean Beyney en 1923; reprise par son fils Yvan Beyney en 1950 ; cette propriété familiale est actuellement dirigée par Jean-Guy Beyney - aux cotés de son épouse Christine - qui représentent la 3e génération et en assurent la vinification avec passion, sérieux et savoir faire. “Si 2013 a été une année fort difficile à gérer jusqu’au bout, nous précise Jean-Guy Beyney, néanmoins, je suis fort satisfait du résultat. Le vin est souple, charmeur, facile à boire, il ne sera pas d’une longévité exceptionnelle, bref un vin d’un bon rapport qualité-prix, idéal pour les restaurants. En 2014 : très grand potentiel, un millésime très intéressant. Nous avons récolté des raisins à parfaite maturité. Grâce à notre matériel de tri très performant, seuls les grains superbes ont été sélectionnés. Le 2014 bénéficiera d’un élevage en barriques d’au moins 15 à 16 mois alors que, pour le 2013, un an suffira. Le 2014 est un vin avec une très belle présence du fruit, d’une pureté remarquable. Un millésime très prometteur pas tout à fait du niveau du 2005 ou 2010 mais il me fait penser au 2008. Le terroir s’exprime pleinement, le bois ne prend pas le dessus, on a en bouche une explosion de fruits rouges (fraise des bois, mûre, cassis), un très joli vin à l’élevage actuellement.” Vous apprécierez ce Saint-Émilion GCC 2012, de charpente élégante, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. Le 2011 mêle charpente et finesse, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds. Savoureux 2010, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Beau 2009, coloré, intense et charmeur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante. Le 2007 est concentré, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), alliant finesse et charpente, très séduisant, d’une belle structure, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus en bouche comme le 2004, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche. Et ce 2002, corsé, d’une belle ampleur, où se mêlent les fruits noirs et le cuir, dense, tout en charme comme le 2000, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins structurés et soyeux.

Scea Beyney
Place du 11 Novembre 1918
33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Téléphone :05 57 24 72 39
Télécopie :05 57 74 47 54
Email : contact@closdesarpe.com
Site personnel : www.clos-de-sarpe.com

Domaine de La GAYÈRE


Cette arrière-petite-fille, petite-fille et fille de vigneron reprend le domaine familial de 50 ha en 1997.  “En 2014, après 17 ans d’expérience, nous raconte Christèle Plantevin, je n’avais jamais vu autant de changement et d’évolution du raisin en 15 jours, cette belle arrière-saison nous a permis de faire une jolie récolte. C’est un millésime que j’aime beaucoup, très fin, avec de la matière, très fruité et une belle couleur. Ce vin très soyeux et gourmand sera facile à boire et risque de beaucoup plaire.” Voilà un très séduisant Cairanne Gayère Galante 2011, Mourvèdre (70%), et Grenache, vendanges manuelles, égrappage total, vinification par cépage sans levurage, élevage en cuves, au nez de cerise confite et d'épices, très corsé, charnu, très savoureux, aux nuances subtiles d'humus, de mûre et de poivre en bouche. Le CDR rouge 2012 (50% Grenache, 40% Carignan et 10% Syrah), aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée. Il y a encore ce CDR rouge Les Cabanons de mon Père 2012, tout en nuances aromatiques où dominent la réglisse et les épices, de bouche puissante mais fondue. Excellent Cairanne Villa Romana rouge 2010, médaille d’Or concours des Vins Orange 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d’épices, avec des tanins bien enrobés, un vin riche, d’une finale généreuse.

Christèle Plantevin
Les Garrigues
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 83 34
Email : plantevin.christele@wanadoo.fr
Site personnel : www.domainegayere.fr

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Au sommet. Cave de premier ordre qui vinifie 15% de la production, sur sols kimméridgiens coquillés principalement (terres blanches), d’argiles à silex (Saint-Andelain), de Portlandien et des terrasses alluviales en bord de Loire. “Le Millésime 2013 est un vin classique avec du gras, nous dit Christophe Denoël, il sera dans la lignée des années précédentes. Les Moulins à Vent sont à boire actuellement. Le 2014 est l’un des plus beaux millésimes, structuré, avec des degrés naturels de plus de 12,5°, le vin est fruité avec une certaine acidité, à boire dans les 5 prochaines années. Ce sera l'apogée du Pouilly-Fumé. Ventes en 2015 : les 2013 en cuvée classique puis les 2012 dans les autres cuvées. A partir de mars, les 2014 sur les marchés anglo-saxons. Notre actualité : agrandissement des chais et des sites de stockage, et préparation de deux nouvelles cuvées : Les Champs de Cri et Le Poirier Fou.” Racé, ce Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2012, fort bien élevé en fûts de chêne, est riche, suave, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes où s'entremêlent des senteurs d’amande et de coing, un vin intense au palais, charmeur avec des notes de fruits secs, très légèrement poivré comme il le faut. Beau Pouilly-Fumé Les Chevalières 2013, de bouche puissante et harmonieuse, tout en fraîcheur, au nez minéral, à dominante de rose et de noix fraîche, d’une belle ampleur. Il y a aussi ce Pouilly-Fumé Les Cascadelles 2013, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits frais et l’amande, tout en subtilité aromatique au palais. Le Pouilly-Fumé Les Moulins-à-Vent blanc 2013, de belle robe, ferme et suave en bouche, très persistant, où s’entremêlent des notes d’amande, de pêche et de bruyère, est vraiment réussi. Il en est de même pour cet autre Pouilly-Fumé La Mariée 2011, marqué par ce sol qui lui confère tout naturellement un goût minéral, aux notes de noisette, de robe limpide, d’une jolie finesse au palais.  Joli Pouilly-sur-Loire Fleur de Pierre Blanc 2013, de bouche souple et vive à la fois, est tout en charme, idéal sur un poisson de rivière. Il y a encore le Côteaux Giennois les Larmes de Pierre, tout en subtilité d’arômes (fruits frais, aubépine), sec, typé et parfumé, d’une très jolie finale.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent - BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Télécopie :03 86 39 02 28
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
Site personnel : www.cavespouillysurloire.com

DOMAINE DE LA CASA BLANCA


Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. Voici le meilleur Collioure rouge 2009, issu de plantations d’une quinzaine d’années de Grenache noir et Syrah, élevage en fûts d’occasion durant 12 mois avec ouillage hebdomadaire, un beau vin, riche, au nez complexe, de bouche soyeuse et puissante, bien charnu, avec ces arômes bien persistants de cerise confite, d’excellente évolution, à savourer sur une cuisine épicée, un vin de fort belle évolution comme le prouve le 2007, de belle robe pourpre, au nez complexe associant épices, fruits noirs (mûres, cassis) et fruits rouges (cerise) sur une légère pointe de garrigue et de fumé, mais d’une belle fraîcheur en bouche, dans laquelle on retrouve les fruits cuits. Le Collioure blanc 2010, avec un nez complexe et persistant, est dominé par les fruits secs et la rose, de bouche mûre, de très belle teinte. Superbe Banyuls 2009, deux ans d’élevage en fûts de 400 l, suave et distingué, aux arômes floraux où l’on retrouve l’acacia, la pêche cuite et le lis, un vin ample au nez comme en bouche, d’une longue finale au palais. Si vous en trouvez, leur Banyuls 2006 est exceptionnel, de type Rimage (fruité), de robe rubis tuilé, avec ce nez d’eau de vie de framboise, intense, et, en bouche, une attaque kirschée, avec des connotations framboise à l’eau de vie sur touche poivrée.

Hervé Levano et Laurent Escapa
16, avenue de la Gare
66650 Banyuls-sur-Mer
Téléphone :04 68 88 12 85
Télécopie :04 68 88 04 08
Email : casablanca@vinsdusiecle.com
Site : casablanca


> Nos dégustations de la semaine

Château de POURCIEUX


Passe à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle.
Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques.
Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse, à déboucher sur des magrets de canard rôtis et fricassée de champignons des bois (10,50 €). 
Superbe cuvée Grand Millésime rouge 2003, 95% de Syrah d’une seule parcelle, âgée de plus de trente ans, complétée de Grenache et de Cabernet-Sauvignon, argilo-calcaire, caillouteux, exposé sud en coteau et restanques..., le tout donnant ce grand vin aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, capiteux, où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, médaille d'Argent Paris 2006 (11,50 €, il les vaut largement). “Notre volonté, précise-t-on, est d’extraire toute la puissance aromatique du plus fameux cépage de notre terroir, tout particulièrement à l’occasion d’un millésime exceptionnel. Une micro-oxygénation est effectuée entre les 2 fermentations puis pendant plusieurs semaines après fermentation malolactique. C’est alors que le vin est mis en barriques de chêne français, dont un tiers de barriques neuves, pour un élevage de 20 à 24 mois. Après assemblage et dégustation, le vin est embouteillé puis stocké dans les anciennes caves sous le Château pour encore durant deux ans.”
Le 2001 se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais, médaille d'Argent à Paris, en 2003.
Le Côtes-de-Provence rosé 2014, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc et charmeur, parfait sur un poulet au gingembre ou une paella aux fruits de mer (10 €).
Michel d'Espagnet

Domaine de BILE


Il y a 40 ans en 1973, coulait la première eau-de-vie du Domaine de la famille Della Vedove. Aujourd’hui, le Domaine continue sa route, avec les 2e et 3e générations qui vous accueillent avec plaisir, dans le respect de la tradition, de la qualité et sous le signe de la convivialité.

Séduisant Floc de Gascogne Blanc (Colombard, Ugni Blanc, Gros-Manseng), médaille d’Or à Paris 2013, très élégant, qui sent bon les fruits exotiques, la poire et la pêche, associant souplesse et fraîcheur, que je vous conseille aussi bien à l’apéritif que sur un Roquefort (8,60 €). Leur Armagnac Ariane 2003, de bouche élégante et typée, tout en onctuosité mais d'une jolie finesse, où se retrouvent le pruneau confit, la vanille et la figue (26 €).


Famille Della Vedove

32320 Bassoules d'Armagnac
Tél. : 05 62 70 93 59 et 06 12 86 01 97
Email : contact@domaine-de-bile.com
www.domaine-de-bile.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château GARREAU


Carole Garreau, son père et son mari, ont repris en 2006 la propriété familiale (depuis 1919), auparavant tenue par son oncle. Ils sont passionnés et maîtrisent l’ensemble du processus, de la vigne à l’élevage de leurs Armagnacs dans un chai souterrain unique en son genre. Sur leur site, ils hébergent également l’Écomusée de l’Armagnac qui permet de faire mieux découvrir ce formidable produit, au travers d’un Musée des vignerons et d’un Musée des alambics.
Vous aimerez cet Armagnac Napoléon, bien sec comme il se doit, où la richesse s’allie à l’élégance, avec des notes de fruits surmûris, de vanille et d’humus. L’Armagnac cuvée Royale, où l’on retrouve alors des arômes doux et délicats comme la figue mûre et les épices, développe une bouche puissante et chaude, d’une grande finale. Beau Bas Armagnac XO 15 Ans, 80% Baco, Ugni Blanc et Folle Blanche, qui fleure bon l’abricot, de bouche pleine, avec une finale de pruneau macéré bien typique. Le Bas Armagnac Millésime 1985 40%, médaille de Bronze Paris 2009, est remarquable, marqué par ces connotations de rancio, d’épices et de fruits cuits, avec, en bouche, des nuances de moka et de caramel très délicates.
Le Floc de Gascogne blanc, 30% Armagnac (Ugni Blanc, Baco, Folle Blanche) et 70% Moût de raisins blancs (Colombard, Ugni Blanc et Gros Manseng), classique, fruité et persistant, sec et rond à la fois, fruité (abricot), de bouche fruitée (9,65 €), régulièrement réussi comme ce Floc de Gascogne rosé, 30% Armagnac (Ugni Blanc, Baco, Folle Blanche) et 70% Moût de raisins rouges (Merlot et Tannat), qui se débouche sur un melon (9,65 €).
Très séduisant Floc de Gascogne Bouquet des Gascons, 30% Armagnac (Ugni Blanc, Baco, Folle Blanche) et 70% Moût de raisins rouges (Cabernet-Sauvignon) et blancs (Colombard), très frais, parfait à l’apéritif (7 €).
Le Floc de Gascogne est issu d’une recette du XVIe siècle, remise au goût du jour en 1974 par Charles Garreau. Le Floc de Gascogne est une AOC en 2 couleurs : Floc rosé (nom officiel), appelé aussi rouge, et le Floc blanc. Le Château Garreau a inventé une 3e couleur : un véritable rosé appelé Bouquet des Gascons.
Carole Garreau

40240 La Bastide d'Armagnac
Tél. : 05 58 44 81 08 et 05 58 44 84 35
Fax : 05 58 44 87 07
Email : chateau.garreau@wanadoo.fr
www.chateau-garreau.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine Pierre GELIN


Domaine de la PALEINE


Domaine de L'HERBE SAINTE


BOIZEL


Domaine de SARRY


Domaine du LOOU


Denis FORTIN


Château BOVILA


Château MAUVINON


VERRIER & Fils


Château HAUT-MACÔ


BAUMANN-ZIRGEL


Domaine CHAMPEAU


Château FILHOT


Domaine de BAVOLIER


A.MARGAINE


Domaine GROS Frère et Soeur


Château PONT Les MOINES


Domaine de BARROUBIO


Château de la GRENIERE


Château HOURTIN-DUCASSE


Domaine PERALDI


Domaine du P'TIT ROY



DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHATEAU TOULOUZE


CHAMPAGNE GOSSET


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE ALARY


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE COMTE PERALDI


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


MAISON MOLLEX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales