Les News Du Vin

Edition du 21/01/2020
 

Château Fonbadet

Charme

Château FONBADET


Au nord du petit village de Saint-Lambert, les Domaines Peyronie occupent un terroir de choix, situés entre les plus grands crus de l’appellation Pauillac (Château Mouton Rothschild, Château Latour, Château Lynch-Bages, Châteaux Pichon Longueville Baron et Comtesse). Ses 20 hectares exceptionnellement situés sont protégés de l’intérêt de ses prestigieux voisins par une très ancienne et solide tradition familiale. De ses 20 hectares, 6 ha seront récoltés et vinifiés afin d’élaborer le Château Fonbadet, Cru Bourgeois, 1.50 ha pour le Château Pauillac et 12.50 ha pour l’Hamonie de Fonbadet, second vin de Château Fonbadet. La famille Peyronie peut revendiquer des racines vigneronnes dans la région depuis le tout début du XVIIIe. Deux siècles plus tard, l’arrière grand-père de Pierre Peyronie, est régisseur du Château Lafite-Rotschild, tandis que celui de son épouse Jany occupe la même fonction... au Château Mouton-Rothschild. Pascale, juriste de formation, a pris la suite alliant le respect des traditions et l’utilisation des techniques modernes. En 2015, s’ouvre un nouveau chapitre de l’histoire des Domaines Peyronie. Forte de ses bons gènes et de la rareté de son terroir, Pascale Peyronie a décidé de se donner tous les moyens de porter au plus haut la qualité de ses vins. Pour l’aider dans cette démarche élitiste, elle a fait appel à Michel Rolland. Une complicité amicale est née de cette rencontre. En 2015, c’est l’arrivée des vinifications intégrales. Les raisins sont mis en barriques directement après éraflage et y restent 4 à 6 semaines durant lesquelles sont faites les fermentations alcooliques et malolactiques. Afin d’assurer des fermentations homogènes, les barriques sont “roulées” trois fois par jour à raison de 10 à 15 tours. Ce process permet aux lies d’être remises en suspension ce qui donne un vin avec beaucoup de volume et de gras. De même, l’extraction du bois sera plus fondue et le fruit respecté. D’une partie de ces barriques va voir renaître l'autre cru des Domaines Peyronie, une nouvelle marque au nom prestigieux de Château Pauillac, une production confidentielle de quelque 2 400 bouteilles, le bijou de la propriété tant par sa couleur, que par sa concentration, sa rondeur, son fruit, et ses tannins qui en font un vin d’exception. Toutes ces nouveautés conjuguées à des rendements très maîtrisés (37 hl/ha pour le Château Fonbadet, 18 hl/ha pour le Château Pauillac) vont permettre de faire déguster des vins élégants, veloutés, soyeux tant pour le Château Pauillac que pour le Château Fonbadet et pour le second vin, l’Harmonie de Fonbadet.. La qualité des millésimes 2015 : trame tannique fine et élégante avec des notes de fruits noirs (cassis et mûres), des notes épicées, vanillées et minérales à l’aération. Belle texture soyeuse en bouche soutenue par une belle fraicheur ce qui offre un Fonbadet 2015 plaisant et gourmand. 2014 : ce vin nous présente une belle robe soutenue. Le nez développe des arômes de fruits mûrs, où domine la fraise mêlée d’un excellent boisé. En bouche, l’attaque agréable par sa suavité et sa rondeur fait place à une structure fine et élégante très présente tout au long de la dégustation. Les tanins riches et solides, de ce vin plein de promesses annoncent déjà la superbe réussite de ce millésime par la propriété. 2013 : à la robe profonde, aux arômes d’épices, de cuir et de myrtilles, un vin d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale.  2012 : de robe pourpre, intense, aux tanins amples, vin très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin structuré, d’une bonne longueur en bouche, complexe et fin, de couleur intense aux reflets noirs, aux délicats arômes de fruits rouges, d’épices, et des tanins bien enrobés, un vin généreux. 2010 : grand vin où la complexité s’allie à la distinction, de couleur rouge profond aux reflets violets, aux tanins enrobés par le fruit, avec des nuances de cassis et d’épices, ample et bien corsé, de belle garde.

   

Château Fonbadet

Pascale Peyronie
47, route des Châteaux
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 02 11

Email : pascale@chateaufonbadet.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château HENNEBELLE


Une propriété familiale de 11 ha de vignes, et des viticulteurs de père en fils depuis cinq générations. Laurent Bonastre a repris l’exploitation de son père, parti à la retraite. Il nous indique “qu’en 2018, les vendanges ont été parfaites, qualité et quantité se rejoignent, les vins sont ronds, fruités, concentrés et, pour lui, le 2018, supérieur au 2017 se rapprocherait du 2016. Depuis 2015 et 2016, nous avons produit un nouveau vin “Hennebelle N° 1 cuvée H”, et cette année, nous le sortirons en 2018 (sélection des meilleures parcelles de Merlot, Cabernet et Petit Verdot).  Actuellement nous proposons à la vente les millésimes allant de 2011 à 2016 puis cet été, les 2017.” Vous allez aimer ce Haut-Médoc 2016, très parfumé, alliant une bonne base tannique à un velouté charmeur en bouche, un vin où élégance et puissance en bouche s’harmonisent très bien, où dominent la fraise des bois et le cuir, de belle garde.  Le 2015 est de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), tout en charme, de bouche riche et harmonieuse, où l’on retrouve ces nuances fruitées et épicés, idéal sur un jarret de veau aux petits oignons ou un carré d'agneau rôti aux courgettes et tomates farcies, par exemple . Le 2014 est de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de réglisse, un vin ample, chaleureux, très persistant en bouche. Joli 2013, de robe grenat, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche équilibrée, à déboucher, notamment, sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf farci aux pruneaux.  Le 2012 est excellent, bien typé, charpenté, élégant, aux tanins denses, avec des senteurs de mûre et de musc, d’excellente évolution, un très beau millésime. Le 2011, où se mêlent la griotte et l’humus, aux tanins soyeux, bien charpenté, de bouche séduisante dominée par les fruits à noyau et le fumé.

Pierre Bonastre
21, route de Pauillac
33460 Lamarque
Téléphone :05 56 58 94 07
Email : pierre.bonastre@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-hennebelle.com

Cave de ROQUEBRUN


Cette cave de référence est remarquablement équipée et collectionne les récompenses. Le vignoble s’étend sur quelques 650 ha de coteaux schisteux, en terrasses, exposés plein sud. Les sols sur lesquels s’est développée la culture de la vigne, comptent parmi les plus anciens de France. En effet, ils remontent au début de l’ère primaire pour la majorité d’entre eux. Son chai d’élevage de 900 barriques de chêne français est réservé au vieillissement de ses cuvées de prestige. , collaborateur d’Alain Rogier et responsable des ventes, nous présente “un millésime 2018 très réussi mais passant par des vinifications pointues qui ont rappelé une vendange 2018 contrastée. En premier lieu, une présence exceptionnelle de mildiou qui a trouvé une situation climatique particulièrement favorable à sa propagation, sur le Grenache tout particulièrement. La pluviométrie avait été en effet fortement excédentaire de janvier à mai pour laisser place à une hausse rapide des températures, chaudes en juin, caniculaires en juillet et août. 2018 restera un millésime difficile mais d’une forte belle qualité. La concentration est au rendez-vous, les vins sont aromatiques. Le bilan quantitatif est moins heureux avec un volume de récolte inférieur à la moyenne. Les blancs et les rosés sont donc quantitativement en dessous de la moyenne, mais qualitativement parfaits, les rouges sont très prometteurs, équilibrés, bien fruités. Nos ventes en 2019 : les cuvées haut de gamme Baron d’Aupenac 2011 puis 2015, Seigneur d’Aupenac 2014, et nouvelles cuvées en IGP : R de Roquebrun 2018 et l’Atipie.” Vous allez aimer comme nous leur Saint-Chinian-Roquebrun Baron d’Aupenac rouge 2011, qui se goûte particulièrement bien, alliance de notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, un vin savoureux, tout en bouche. La chair est fondue, presque soyeuse. Le Saint-Chinian-Roquebrun Seigneur d’Aupenac rouge 2014, élevé 14 mois en fûts, présente une très belle robe de couleur pourpre foncée, il a des arômes de fruits des bois. La bouche est puissante, élégante, bien équilibrée. Le Saint-Chinian-Roquebrun Roches Noires rouge 2017, de robe pourpre soutenue, aux notes de cuir et de petits fruits rouges, charpenté, possède des tanins riches auxquels il faut laisser le temps de se fondre. Mais la bouche est déjà élégante et bien équilibrée. Le Saint-Chinian-Roquebrun rouge Les Fiefs d’Aupenac 2017 (60% Syrah, parts égales de Grenache et de Mourvèdre), est un vin savoureux, tout en bouche, aux tanins bien équilibrés, et de bonne garde. Excellent Saint-Chinian-Roquebrun La Grange des Combes rouge 2017, un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur. Le Saint-Chinian-Roquebrun Golden Wines rouge 2014, généreux, classique, d’une jolie harmonie entre structure et souplesse, un vin équilibré, dense, aux notes d’humus et de cassis, ample et persistant. Joli Saint-Chinian Col de l’Orb blanc 2018, 60% Grenache blanc, 40% Roussane, macération pelliculaire, parfumé, gras, un bien joli vin qui conjugue finesse et ampleur, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fleurs blanches et de citronnelle.

Directeur : Alain Rogier
Avenue des Orangers
34460 Roquebrun
Téléphone :04 67 89 64 35
Email : cave@cave-roquebrun.fr
Site personnel : www.cave-roquebrun.fr

Maison Stéphane BROCARD


Fils de vigneron Chablisien, Stéphane Brocard s’est installé en 2007 à Marsannay en fondant le Closerie des Alisiers. En plus des vignes qu’il possède, il travaille d’année en année avec les mêmes viticulteurs pour proposer des vins qui correspondent à sa philosophie : des vins sur la pureté, le fruit et le fraîcheur, vivants et authentiques. Voilà un très beau Mâcon-Villages blanc Closerie des Alisiers 2016 Bio, avec ces notes florales et fruitées, il est tout en nuances, d’une belle finale minérale. Bien joli Viré-Clessé Vieilles Vignes Closerie des Alisiers 2016 Bio, frais au nez comme en bouche, il est floral à souhait. Goûtez aussi le Chablis Premier Cru Vaillons Closerie des Alisiers 2016, tout en nuances aromatiques, où dominent les agrumes et les fruits secs, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche épicée et dense. Beau Meursault Terroir de Meursault Closerie des Alisiers 2016, où s’associent rondeur et distinction, au nez dominé par les fruits frais, est d’une grande finesse, un vin suave, d’une belle finale. Nous avons eu l’occasion de déguster ce Bourgogne Pinot noir Closerie des Alisiers 2015, de bouche corsée. Le Marsannay Vieilles Vignes Closerie des Alisiers 2015, de bouche ample, au nez subtil où dominent la prune et les sous-bois ,est bien classique de son appellation, de robe intense. Remarquable Nuits-Saint-Georges Vieilles Vignes Closerie des Alisiers Domaine Fleurot 2015, riche au nez, avec ces connotations subtiles de cerise, d’humus, associe puissance et distinction en bouche, charnu, aux tanins bien présents et savoureux à la fois. Beau Pommard Closerie des Alisiers 2016, tout en arômes persistants de petits fruits rouges mûrs. Quant au Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Estournelles Saint-Jacques Closerie des Alisiers 2015, de robe profonde, avec des notes d’épices, de cuir, c’est un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé.


21B, rue de l’Ingénieur Bertin
21600 Longvic
Téléphone :03 80 52 07 71
Email : s.brocard@orange.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

BINON-COQUARD


Domaine du CAYRON


Ce Domaine familial de 17 ha est géré par la famille Faraud depuis 5 générations. Les trois sœurs Faraud, Delphine, Cendrine et Roseline, produisent uniquement du Gigondas rouge. ?Nos vins sont élaborés dans la plus pure tradition (vendanges manuelles sans égrappage avec tri à la parcelle, vieillissement en vieux foudres de chêne, rendement de 30hl/ha environ) pour respecter la typicité du terroir et obtenir des vins complexes et structurés. Nos parcelles (environ une vingtaine) sont situées sur tout le territoire de Gigondas ; des Dentelles de Montmirail au col du Cayron situé à 400 m d?altitude jusqu?aux garrigues en passant par le Bois de Menge avec des vignes d?une moyenne d?âge de quarante ans avec une poussée de soixante-dix ans pour une partie d?entre elles. La vinification est réalisée traditionnellement pour respecter la typicité du terroir et obtenir des vins complexes et structurés. Cuvaison de 21 jours avec remontages journaliers pendant la fermentation alcoolique. Toute la récolte est assemblée en décembre de la même année pour obtenir un vin uniforme. Celui-ci est ensuite élevé en vieux foudres de chêne 12 mois minimum pour obtenir des vins fins et soyeux. Nos vins sont sans collage, ni filtration (certaines bouteilles peuvent présenter un dépôt naturel).?
?Petite récolte 2018 mais de belle qualité ; un bouquet aux arômes fins et épicés, riche de fruits rouges et noirs avec un bel équilibre; il évoluera avec le temps et s'affinera au cours de son élevage en foudres. Actuellement, nos ventes se portent sur le 2016 puis le millésime 2017 sera commercialisé à partir de Septembre. Durant 3 ans, notre vignoble va être restructuré sur 3 ha; cette année, nous procèderons à l'arrachage d'un hectare et demi de vignes replantées en Syrah et en Mourvèdre. Enfin, dans un avenir proche, nous aimerions commercialiser une cuvée "nouvelle génération" issue de vignes au sommet de l'appellation.?
On déguste avec ces 3 sympathiques soeurs, un très agréable Gigondas rouge 2016, 78% Grenache, 14% Syrah, 6% Cinsault, 2% Mourvèdre, sur sols argilo-calcaire, sableux, caillouteux, à très caillouteux, 26 hl/ha, vendanges 100% manuelles sans égrappage avec tri sévère à la parcelle. Il a une robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, riches et savoureux, c?est un vin coloré et corsé, aux notes de pruneau et de sous-bois, d?une belle harmonie, qui poursuit son évolution.
Pour info, le Gigondas rouge 2017 sera disponible en septembre 2019.

Delphine, Cendrine et Roseline Faraud
59, rue de la Libération
84190 Gigondas
Tél. : 04 90 65 87 46
Email : cayron.faraud@orange.fr
www.domaineducayron.com


ELLNER


Au sommet. Jean-Pierre Ellner (3e génération) et son épouse Michèle dirigent la société, épaulés par leurs filles, Emmanuelle et Alexandra et leurs neveux, Frédéric et Arnaud. C?est Charles-Émile Ellner qui créa, au début du siècle dernier, sa propre maison. Ses successeurs, notamment son fils Pierre, qui en a été la véritable ?locomotive?, a su transmettre à ses propres enfants cette passion pour la terre et le vin.
Un vignoble de 50 ha réunissant pas moins de 15 différentes provenances : Côte des Blancs, Montage de Reims, Vallée de la Marne, Côtes de Sézanne? et produisant les 3 cépages champenois, Chardonnay, Pinot Noir, Pinot Meunier. De vieilles vignes (25 à 45 ans !) donnant des vins avec plus de personnalité.

?Cela fait une quinzaine d?années que nous avons adopté une viticulture raisonnée du vignoble, et nous appliquons les principes de précautions de protection de l?environnement, précise Frédéric Ellner. Nous essayons de faire vieillir le vignoble pour avoir des vignes plus âgées, on arrache très peu dans un souci de préservation qualitative des ceps des meilleures parcelles. Dans les années difficiles, c?est un atout qualitatif incontestable : on a des richesses en sucre supérieures dans les vieilles vignes, c?est la sagesse de l?âge...
Nous sommes spécialistes du Chardonnay, nos vignes sont en partie situées sur les Côtes d?Épernay, cela touche la Côte des Blancs, nous avons donc de très jolis terroirs à mi-Côte, c?est idéal pour la ventilation; l?exposition (est-ouest et sud), la typicité des sols où nous avons un joli terroir de craie qui donne des arômes bien particuliers et savoureux à nos Champagnes. En Sézannais, les terroirs sont un peu différents, et apportent une touche originale.?
?J?applique une méthode douce de vinification, nous dit Michel Rozeaux, œnologue de la Maison Ellner depuis 15 ans, je fais les fermentations alcooliques à 18°, nous refroidissons les cuves pour que les fermentations se fassent de manière plus longue, plus en douceur. Il y a vraiment une incidence sur les arômes. Nous préférons les arômes floraux sur les Chardonnays et assez minéraux sur les Pinots noirs. Une fermentation douce suivie d?un soutirage, tout de suite après la fermentation, puis je laisse les vins tranquilles un mois.
Pour éclaircir les vins, je préfère toujours la méthode douce, je fais un collage, puis un léger tamisage et, je laisse mes vins se reposer pendant un bon mois. Aujourd?hui, le collage devient de plus en plus rare car beaucoup font de la pré-fitration sur filtres ou avec d?autres systèmes car ils tirent dès le mois de janvier. Chez Ellner, on se donne du temps. Nous vendons encore les 2008 et 2009 alors que certains vendent déjà les 2011? Après le collage, ce sont les assemblages, puis passage au froid et enfin filtration et tirage. Nous vinifions de façon très traditionnelle mais en apportant un certain savoir-faire basé sur la délicatesse et la patience, on ne bouscule pas les vins.
Cette volonté de la Maison Ellner de garder ses vins sur lies un certain temps en cave avant la commercialisation, permet à nos Champagnes d?acquérir plus de complexité, les vins continuent d?évoluer, les arômes sont multipliés et cela apporte une belle subtilité à tous ces arômes fruités et floraux. Il faut laisser ?du temps au temps? au vin. C?est un élément vivant et, moins on le secoue, plus il donne de belles choses. Grâce au ?sans-malo?, qui est un peu notre spécialité, nous obtenons beaucoup de fraîcheur dans nos Champagnes.
Notre façon de vinifier, tout en délicatesse et en laissant les bouteilles longtemps sur lies, sont des atouts qualitatifs très importants pour le consommateur, dont nous sommes très respectueux ici.
La vendange 2018 : que dire, excellente comme pour la plupart de nos collègues viticulteurs. Une vendange précoce, nous avons commencé le 24 Août. Quantité, qualité tous les paramètres pour une récolte d?exception étaient réunis. Des raisins gorgés de soleil, un équilibre sucre/acidité parfait, une qualité irréprochable, une extraordinaire maturité, malgré les conditions climatiques un peu aléatoires en début d?année. Pas de grands changements au Champagne Ellner. Toutes nos installations ont été rénovées, modernisées et perfectionnées ces dernières années.
Nos Millésimes actuellement disponibles: Prestige Millésime 2004 et 2006, Séduction Millésimes 2005, 2006 et 2007.?



Une maison de référence pour nous et depuis de nombreuses années, avec une gamme impressionnante et des prix particulièrement doux.
Il y a ce remarquable Champagne Séduction Millésime 2007, 70% Chardonnay partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 30% Pinot Noir, dosage 6 g/l, pas de fermentation malo-lactique, c?est une belle cuvée de couleur or, alliant distinction et structure, ample et florale, de jolie bouche aux nuances de fruits confits, très élégante, de mousse intense et fruitée. Également un formidable 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot Noir, dosage 6 g/l, de robe or clair, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d?agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé.
Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot Noir (Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l, est bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d?exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats aux des nuances de rose, de genêt et d?amande.
La cuvée Prestige 2006, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, de jolie robe dorée, harmonieuse en bouche, complexe, révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le 2004 est sublime, au nez dominé par les fruits mûrs, très bien dosé, qui associe richesse, saveur et vivacité, d?une belle finale aromatique où l?on retrouve des nuances de citron et de miel.
Excellent brut Premier Cru (Chardonnay majoritaire, 75%, le reste en Pinot Noir), de robe or pâle, qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de brioche en finale. L?Extra brut 50% Pinot Noir, 30% Chardonnay, 20% Pinot Meunier, est excellent, un Champagne de très jolie robe d?un or aux reflets roses, d?une grande fraîcheur, vif, fruité, avec une très belle fin de bouche, superbe à l?apéritif et pour accompagner un plateau de fruits de mer.
On poursuit avec le Blanc De Blancs brut, charpenté et fin, très bien équilibré, aux notes de brioche, avec des arômes de citron et de noix fraîche, de mousse élégante, associant saveur et distinction, avec cette touche de minéralité délicate au palais. Le brut Carte d?or, 75% Chardonnay, 25% Pinot Noir, dosage 8 g/l, pas de fermentation malolactique, est un vin qui allie des notes florales et fruitées, d?une grande franchise au nez comme au palais, il est idéal, notamment, sur un brochet aux girolles ou une terrine de saumon aux amandes. Le rosé brut, 50% Chardonnay, 50% Pinot Noir, a une robe d?une teinte rose orangé, le nez délicat développe des notes de fruits rouges, de fraise, la bouche, évoque la gourmandise frivole.
Vous aimerez encore le brut Intégral, zéro dosage, donc, 60% Pinot Noir et 40% Chardonnay, vif, frais, floral, tout en délicatesse, une réussite comme le Grande Réserve brut, 60% Chardonnay et 40% Pinot Noir, cinq ans minimum sur lies, dont la couleur attractive annonce l'intensité de cette cuvée. Le nez est d'une vinosité nerveuse. La fraîcheur florale doublée de nuances fruitées précède une belle minéralité, tout en finesse et longeur en bouche.
Il y a également ces coffrets : le colis Variation (une bouteille de chacun des Champagnes non millésimés: Grande Réserve, Carte d?or, Blanc De Blancs, Premier Cru, brut Intégral, Rosé); le colis Dégustation (6 bouteilles Charles Ellner Prestige Millésimées, 2 de 2004, 2 de 2005 et 2 2006), et ce coffret Centenaire : cent ans après, et cinquante hectares plus tard, les descendants de la quatrième génération ont vinifié en 2005 le centième millésime de la maison. Le moment est venu pour ce millésime d?exception de sortir de l?obscurité de leurs caves.
Avec ce coffret du centenaire, hommage est rendu à Charles-Émile, ce visionnaire, à travers deux cuvées millésimées : la Prestige, qui allie la grandeur à la pureté, et la Séduction, qui conjugue l?amplitude avec la grâce.




Famille Ellner
1 et 6, rue Côte-Legris - CS 40223
51207 Epernay Cedex
Tél. : 03 26 55 60 25
Email : info@champagne-ellner.com
www.vinsdusiecle.com/champagneellner
www.champagne-ellner.com



> Les précédentes éditions

Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018

 



Château TRONQUOY-LALANDE


HUBER et BLÉGER


Domaine de LAVAUR


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Sébastien DAVIAUX


Domaine de L'OLIVETTE


Alain LITTIÈRE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château LAUDUC


DARTIGALONGUE


Domaine Benoît BADOZ


Château Le MEYNIEU


Michel TURGY


Domaine Pierre GELIN


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine de la CASA BLANCA


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine des RAYNIÈRES


ELLNER


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château La HAIE


Frédéric ESMONIN


POL ROGER


Château de La GRENIERE


Maurice VESSELLE


Champagne R.H. COUTIER


Michel et Sylvain TÊTE


Château des ARNAUDS


Clos TRIMOULET


Gérard TREMBLAY


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château LAFARGUE


Château CROQUE MICHOTTE


BERTHELOT-PIOT



CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE PIERRE GELIN


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU TOULOUZE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CEDRIC CHIGNARD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE PICHARD


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales