Les News Du Vin

Edition du 09/07/2019
 

Domaine de Sarry

Talent

Domaine de SARRY


“Pour parler de la vendange 2018, nous avons commencé le 13 septembre, nous précise Christelle Senotier. Nous avons eu la surprise d’avoir des rendements tout à fait corrects, contrairement à ce que nous redoutions, les grains étaient petits mais gorgés de jus. Les taux de sucre étaient très importants, donc, les bonnes conditions réunies pour faire du bon vin. Les vins vont titrer naturellement autour des 15° d’alcool, ce qui est tout de même inhabituel mais ne nuit en aucun cas à la qualité, il faut que tout cela se fonde à l’élevage. Nos vins à la vente sont les millésimes 2015, 2016 et 2017 en blanc. Nous sommes en rupture de stock pour le rouge.” “ Le Domaine viticole de Sarry, raconte Nicolas Brock, est un site d’informations culturelles et historiques. Un vin séduit comme une musique séduit. Il n’est pas nécessaire d’en connaître le solfège pour en apprécier la beauté. Il n’est pas nécessaire de se faire expliquer un bon vin, ou de chercher le secret d’une hypothétique recette. Un bon vin doit ravir celui ou celle qui le déguste sans explication et sans folklore, c’est à cette évidence que nous travaillons. C’est à cette seule condition que la beauté peut évoluer et vivre. Le vin s’adresse au corps et à l’esprit, et la raison n’intervient que pour couronner cette magie. Lorsqu’un dégustateur me dit qu’il n’est pas connaisseur, je lui tends une oreille attentive car nul n’étant prophète en son pays, je sais que je vais apprendre quelque chose. La qualité n’est pas figée dans la méthode ou la tradition, elle habite chez l’Autre et nous devons aller la chercher sans fantasme et sans illusion.“

   

Domaine de Sarry

Christelle et Nicolas Brock
Route de Bourges
18300 Le Briou de Veaugues
Téléphone : 02 48 79 07 92
Télécopie : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

BOURDAIRE-GALLOIS


David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. “L’exploitation est essentiellement constituée de Pinot meunier (85%) de 40 ans d’âge moyen. Nous disposons de l’équivalent de 1/3 de notre production en vins de réserve, nécessaires à l’élaboration d’un champagne constant d’année en année. Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C’est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surfaces (mon père a été salarié ailleurs jusqu’en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents. Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m’installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Je deviens Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L’utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l’utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l’utilisation de produits et la consommation d’eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu’à la vinification où l’utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l’utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l’oxydation.” “Cette année, nous dit David Bourdaire, les vendanges se sont passées avec un rythme très soutenu, nous ne pouvions pas nous arrêter pour justement récolter les raisins à leur maturité idéale. La qualité est au rendez-vous pour 2018 cela devrait donner de très beaux Champagnes !” Voilà un remarquable Champagne Millésime 2007, toujours très typé terroir, d’une très belle couleur, associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une cuvée non dosée, dense et bien persistante, très fraîche et vivace au palais. Tout en nuances, son brut rosé, non dosé également, est très floral, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d’arômes, que l’on peut déboucher sur des tartelettes aux fruits de mer ou un crabe à l'Antillaise. Beau Blanc de blancs brut 2013, dont une partie est vinifiée en fûts, fleure le musc, la pomme reinette et l’aubépine, très séduisant au nez comme en bouche, avec des notes de noisette en finale, parfait, par exemple, sur des huitres ou un saumon cru mariné. Beau Prestige 2013, non dosé, 40% Pinot meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot noir, issu de sols riches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d’agrumes frais, où l’on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Tradition, 100% Pinot meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousse élégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver. Goûtez le brut Réserve (très jolie bouteille sérigraphiée), suave, tout en subtilité, avec des connotations de fleurs et de pain grillé et cette pointe de fraîcheur au palais. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

David et Véronique Bourdaire-Gallois
28, rue Haute
51220 Pouillon
Téléphone :03 26 03 02 42
Email : bourdaire-gallois@orange.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/champagne.bourdaire-gallois
Site personnel : www.bourdaire-gallois.fr

Domaine de la CHAISE


Ici, on est vigneron de père en fils depuis six générations. En 2004, c'est au tour de Christophe de poursuivre la tradition, Jean-Pierre étant à la retraite. Et il est rejoint par Quentin qui représente aujourd’hui la 7e génération. Depuis 1980, 45 ha de vignes ont été achetés ou replantés, ce qui porte la superficie du domaine à 59 ha de vignes situées sur des coteaux dont les sols reposent sur tuffeau du Turonien moyen ou sur argiles à silex. De nombreux investissements ont été réalisés à la cave depuis une quinzaine d'années, dans le souci de l'amélioration constante de la qualité (thermorégulation, cuverie, pressoirs pneumatiques). Excellent Touraine Chenonceaux rouge 2016, Côt et Cabernet, de bouche dense, aux tanins bien fondus, où s’entremêlent des notes de fruits mûrs et de réglisse, bien classique de ce millésime, un vin séducteur à déboucher avec une terrine de canard à la pistache ou un poulet froid à la crème de poivron. On se régale avec ce Touraine blanc Sauvignon 2017, aux notes de tilleul et de fruits secs, de bouche persistante, très équilibré, alliant ampleur et vivacité. Et on poursuit avec ce Touraine rosé 2017, vinifié par pressurage, de jolie teinte orange, qui sent l’abricot et la fraise, d’une finale rafraîchissante.

Christophe et Quentin Davault
37, rue de la Liberté
41400 Saint-Georges-sur-Cher
Téléphone :02 54 71 53 08
Email : domainedelachaise@orange.fr
Site personnel : www.domaine-de-la-chaise-41.com

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10,5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.” Pour Florent Guinjard, “le 2018 est une année superbe en quantité et en qualité, mais nous avons dû traiter sept jours sur sept et avons été largement récompensés de notre travail par ce superbe millésime, puissant, coloré, qui est vraiment tel que nous le souhaitions. Nous prévoyons de produire notre cuvée boisée “Audrey” 2018 qui attendra de longues années avant d’être proposée. Nous continuons d’améliorer notre matériel pour gagner plus d’efficacité sur le travail du sol.” Franchement, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016 est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution.  Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

DOMAINE MARTINOLLE-GASPARETS


Une petite propriété familiale de moins de 10 ha située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (85 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuves Inox pour les blancs et rosés. Elevage et vieillissement en cuves Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée et/ou pressurage direct à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid. On se fait plaisir avec ce remarquable Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2014, typé, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, très charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois. Le Corbières Boutenac fût de chêne Bio 2013, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le Corbières rouge Bio 2014, de belle couleur rubis, riche et fruité, velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, tout en bouche, comme ce Corbières rouge Bio 2015, d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir sur un lapin caramélisé aux épices ou un hachis parmentier. Excellent Corbières blanc Bio 2015, Rolle et Bourboulenc, tout en finesse, fruité au nez comme en bouche (agrumes, narcisse), alliant rondeur et persistance, tout en séduction comme le Corbières Bio rosé 2016, franc et frais qui sent la rose et la poire. ll y a aussi cet IGP Viognier blanc Bio 2016, ample et parfumé, conjuguant finesse et structure, aux notes de fleurs blanches et de citronnelle, tout en bouche ou cet IGP Syrah rouge Bio 2015 (Le Sang des Pierres) tout en rondeur et fraicheur « Nous nous considérons comme des Artisans-Vignerons, nous produisons uniquement de petites cuvées parfois moins de 1000 bouteilles. Depuis des décennies, nous nous sentons concernés par l’écosystème et par une viticulture et une façon de faire nos vins qui soit raisonnée et raisonnable. Nos vins sont biologiques avec des limitations des intrants. »


27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com
Site : domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LUCHEY-HALDE


En 1999, Bordeaux Sciences Agro, Ecole Nationale Supérieure d?Ingénieurs Agronomes a redonné vie au Château Luchey-Halde disparu quelque 80 ans plus tôt. Dès l?époque romaine, des vignes étaient présentes sur le terrain de l?exploitation. Au fil des siècles, de nombreuses propriétés ont disparu au gré des crises et du fait de l?extension de l?aire urbaine.
Le vignoble s?étend sur 23 ha. Il est composé de 19 ha de rouge : Cabernet-Sauvignon (55%), Merlot (35%), Cabernet franc (5%) et Petit Verdot (5%), et de 4 ha de blanc : Sauvignon blanc (37%), Sauvignon gris (18%) et Sémillon (45%). Une étude pédologique extrêmement poussée, réalisée par les enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro, a permis une implantation optimale de ce vignoble grâce à la mise en adéquation des cépages avec les différents types de sols.
?Notre appartenance à une école d?agronomie nous a permis d?aller plus loin dans notre démarche environnementale. Nous avons engagé un programme agro-écologique basé sur l?innovation et la recherche. Il a pour ambition de faire naître des pratiques à la fois respectueuses de l?environnement et économiquement viables. La transmission de notre savoir : Cette exploitation est aussi un lieu de partage et de transmission des savoirs. C?est un outil pédagogique accessible à tous les élèves ingénieurs que ce soit dans les domaines de la production, de la gestion financière ou de la commercialisation. Nous accueillons de nombreux stagiaires souhaitant compléter leur parcours de formation.?
Qualité constante avec ce Pessac-Léognan rouge 2015, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l?humus, aux tanins soyeux, il est bien charnu, ample et structuré, de jolie garde (24 €, il les vaut bien). Beau 2012, savoureux, d?une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, aux tanins soyeux, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est d?une très belle finale en bouche, d?excellente évolution, à prévoir avec un jarret de veau aux petits oignons ou un chaud-froid de cailles, par exemple. Le 2011, tout en bouche, fin et corsé à la fois, mêle structure et distinction, gras, de couleur pourpre, avec des notes de framboise et de fumé, aux tanins moelleux mais présents.
Savoureux Pessac-Léognan blanc 2015, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...) très séduisant (24 €). Le 2012, avec ce bouquet unique d?agrumes frais, d?un bel or pâle brillant, est d?un bel équilibre, d?une très bonne acidité, d?une belle fraîcheur persistante, est un vin classique, tout en bouche. on retrouve aussi Les Haldes de Luchey rouge aux tanins mûrs, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, très réussi comme Les Haldes de Luchey blanc, de robe dorée, riche au nez, avec des senteurs de pamplemousse et de noix, un vin gras et nerveux à la fois.

Directeur : Olivier Lavialle - Directeur Technique : Pierre Darriet
17, avenue du Maréchal Joffre
33700 Mérignac
Tél. : 05 56 45 97 19
Email : info@luchey-halde.com
www.luchey-halde.com


Domaine des TROTTIÈRES


Domaine de NIGRI


Au sommet. Un domaine très ancien de 13 ha.
Superbe Jurançon blanc cuvée Pas de Deux 2016, de jolie robe, d?une grande complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de citron et d?amande, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, est un vin où la structure s?allie à l?élégance.
Le Jurançon sec blanc cuvée Pierre de Lune 2016, bien équilibré en acidité, tout en complexité d?arômes, avec une jolie note de fraîcheur comme le Jurançon blanc sec cuvée Confluence 2017, qui s?entiche d?une nouvelle étiquette bleue très réussie, de belle teinte, au nez subtil de lis, franc et gourmand, rond et parfumé au palais, de bouche fine, parfait aussi bien sur des asperges au magret de canard fumé qu?avec des tartelettes aux fruits de mer.
Nous vous conseillons aussi le Jurançon blanc cuvée Toute une Histoire 2016, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche savoureuse, dense et velouté, avec cette finale au palais dominée par le citron et le miel, de grande évolution.

Jean-Louis Lacoste
Candeloup
64360 Monein
Tél. : 05 59 21 42 01
Email : domaine.nigri@wanadoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018

 



Domaine Le CAPITAINE


Domaine COURÈGE-LONGUE


Mas de DAUMAS-GASSAC


Château GRAND-MOULIN


Château DAVID


Cédric CHIGNARD


Vignobles GONFRIER


Château BARRÉJAT


Château BÉCHEREAU


Clos TRIMOULET


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine GOURON


Rémy MASSIN et Fils


Maurice VESSELLE


Château La CROIX MEUNIER


Château La GALIANE


Jean-Paul MAULER


Château La ROSE SARRON


BARON ALBERT


Château ÉTANG des COLOMBES


Château DEVISE d'ARDILLEY


Champagne R.H. COUTIER


SCHAEFFER-WOERLY


Domaine BEAUVALCINTE


Domaine PECH D'ANDRÉ


POL ROGER


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Domaine de FAMILONGUE


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS



DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


MAISON MOLLEX


DOMAINE GUIZARD


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales