Les News Du Vin

Edition du 03/10/2017
 

Vincent d'Astrée

Sommet

VINCENT D'ASTRÉE

Un vent de nouveauté souffle sur Vincent d’Astrée


En 1956, une poignée de vignerons, les pères fondateurs des Champagnes Vincent d’Astrée, choisirent le village de Pierry pour unir leurs forces. Depuis, les lieux ne cessent d’évoluer, pressoirs, cuveries, amélioration constante des méthodes de vinification. En 2017, c’est au tour de la marque Vincent d’Astrée de se métamorphoser et se parer d’une nouvelle identité visuelle. Les fondamentaux de Vincent d’Astrée, eux, sont restés les mêmes : un terroir unique Premier Cru : celui de Pierry ; un leitmotiv : le meunier ; un objectif : l’authenticité. Pierry pour Terroir de Prédilection A Pierry, les vignes sont plantées sur des coteaux exposés plein sud. Ce village Premier Cru doit son nom à chaque petit éclat de silex du passé, formé au secondaire. Ces fragments de pierre confèrent à chaque cuvée cette si grande particularité que l’on retrouve dans les champagnes Vincent d’Astrée : ces notes si spécifiques qui s'identifient d’abord à la minéralité, puis, en arôme tertiaire, au miel. La richesse de Vincent d’Astrée, c’est aussi ses 200 vignerons, dont l’exigence, portée par une passion commune transmise de génération en génération conduit à la quête de la perfection. Les Meuniers pour Leitmotiv Si les chardonnays et les pinots noirs sont remarquables, les meuniers se révèlent si singulièrement à Pierry que la Maison leur a consacré deux cuvées (Novæ & Eclipse). Ce cépage donne des vins souples et fruités, il apporte de la rondeur. Dans les champagnes élaborés avec du Meunier de Pierry, on croque le terroir et les arômes de silex, « pierres à fusil » évoluent dans le temps vers de délicates et savoureuses notes miellées. L’Authenticité pour objectif Dans la fraîcheur des caves bicentenaires Pierrytières, Sébastien Lapierre, Œnologue et Chef de cave de la Maison, veut obtenir des vins exprimant le terroir, sa minéralité. Il combine passion, patience et savoir-faire pour sublimer les caractéristiques du terroir. Il manie les vins comme un peintre sa palette, il recherche la perfection, l’équilibre idéal pour offrir des champagnes ciselés, pures, tout en fraîcheur et en gourmandise. Le terroir, les vins et l’authenticité guident ses vinifications. Les pieds sur Terre, la tête dans les étoiles En 2017, la marque se métamorphose : nouveaux noms de cuvées, nouveaux habillages, nouvelle communication visuelle. Dans un style pure et élégant, la Maison s’affirme mais n’oublie pas le passé et reste dans l’univers qui lui est propre : celui du firmament. En 1956, les fondateurs avaient souhaité placer leur champagne sous le patronage de St Vincent et la bienveillance des astres. Astrée est une constellation. L’une de ses étoiles est nommée Vindemiatrix, ce qui signifie « La Vendangeuse ». Naguère, lorsqu’on voyait cette étoile se lever à l’est peu avant le Soleil, lors de l’équinoxe d’automne, on savait qu’il était temps de commencer les vendanges. La Maison vous propose 8 cuvées sous deux déclinaisons, la gamme Classique et la gamme Constellation dont chaque cuvée porte un nom particulier : Eclipse, Novæ, Solstice et Equinoxe. Enfin, de nouveaux millésimes, le 2009 et 2005, respectivement en meunier et en chardonnay, tous deux exclusivement issus du terroir de Pierry vous seront révélés à la rentrée dans les prochains mois.

   

Vincent d'Astrée

Direction : Patrick Boivin
Rue Léon-Bourgeois
51530 Pierry
Téléphone : 03 26 54 03 23
Télécopie : 03 26 54 66 33
Email : celliers@vincentdastree.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
JURA PLAISANCE
MAISON BLANCHE
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
FRANC-BAUDRON
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

SAINT-GEORGES
GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
La CLAYMORE
LA PERRIÈRE
MUNCH
HAUT-PIQUAT
LA JORINE
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
CORBIN
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(BEL AIR*)
BRANDA*
GUIBOT
LA GRAVE LES ROCHERS
ROC DE BOISSAC
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(VIEUX-BUSQUET)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de L'HERBE SAINTE


Acquisition par la famille Greuzard en 2001 de ce vignoble qui compte aujourd’hui 85 ha. Herbe Sainte a pour origine “Herbo Santo”, qui signifie en occitan l'ensemble des plantes aromatiques. Fin 2005, achat de la maison du Domaine de l’Herbe Sainte, la propriété est complète. On privilégie les pratiques limitant les risques parasitaires, et le maintien d'une haute diversité biologique de l'écosystème viticole et de ses alentours, mais aussi à réduire la pollution des eaux, du sol et de l'air. Vous allez aimer, comme moi, ce superbe Minervois Prestige rouge 2013, Syrah, Mouvèdre, Carignan et Grenache, terroir type galets roulés, de robe pourpre, bien corsé, d’une belle charpente, avec des tanins soyeux, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et la garrigue. Le Minervois rouge Tradition 2011 est très réussi, avec ces notes persistantes de cassis surmûri, aux tanins puissants mais très fins, à déboucher, par exemple, sur une fricassée de chevreau aux artichauts et fèves ou une pintade au chou. Le Minervois cuvée Ambroisie 2014 (Syrah, Mourvèdre, Carignan et Grenache), complexe en bouche, est d’une jolie concentration, épicé en finale. En IGP Pays d’Oc, on a le choix, en blanc, avec ce Chardonnay 2015 (passage en fûts), au nez d’agrumes, le Colombard 2014, qui mêle richesse aromatique et persistance, avec ces notes de fleurs blanches, le Sauvignon ou ce Viognier 2015, aux senteurs de pêche jaune et de fougère. Pour les rouges, il y a le Malbec 2015, un vin qui allie structure et charme, au nez complexe (cassis, fumé...), bien charpenté, le Pinot noir 2015, avec passage en barriques, aux arômes riches de cassis et d’épices, un vin qui séduit par sa rondeur et ses arômes, et cette cuvée Artemisia 2014, issue de Syrah, également, récoltée à maturité optimum, élevée en fûts de chêne, de couleur pourpre intense, aux tanins amples et savoureux, légèrement épicé et très parfumé (mûre, fraise des bois...).

Famille Greuzard

11120 Mirepeisset
Téléphone :04 68 46 30 37
Télécopie :04 68 46 06 15
Email : herbe.sainte@wanadoo.fr
Site personnel : www.herbe-sainte.com

Clos du PÈLERIN


Le vignoble est dans la famille depuis 3 générations (5 ha, essentiellement plantés de Merlot à 80 %, le Cabernet franc et le Cabernet-Sauvignon se partageant à parts égales les 20 % restants). “Nous avons la chance d’être sur une belle veine de terroir riche en crasse de fer, et nous avons aussi beaucoup de vieilles vignes, certaines ont même 50 ans”, précise Norbert Égreteau. C’est leur fille cadette Laetitia qui reprend l’exploitation. Josette Égreteau n’a qu’un seul mot pour définir le 2016 : “superbe : quantité, qualité, couleur, puissance, arômes, structure, équilibre sont réunis.” Plusieurs millésimes à la vente, dont des plus anciens parfaits aujourd’hui : 2002, 2004, 2007, 2008, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014. Remarquable Pomerol 2014, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très équilibré, classique. Le 2013, où la finesse prédomine, avec ces notes très caractéristiques de fruits légèrement confits, aux tanins amples, est tout en bouche, tout en charme. Le 2012, de couleur profonde, au nez de prune et de groseille, de bouche savoureuse, avec des tanins riches et veloutés à la fois, est ample et persistant aux papilles, un vin parfait sur une galantine de canard au foie gras ou un faisan au chou. Excellent 2011, d'un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d'humus et de petits fruits noirs bien mûrs, tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Remarquable 2010, au nez puissant où se mêlent les épices et la prune, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, persistant, de garde. Beau 2009, qui allie finesse et charpente, au bouquet concentré, de couleur profonde, de bouche fondue où domine le pruneau confit, corsé, aux tanins enrobés. Le 2008 est de belle matière, de truffe et de cuir, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle caractéristique. Le 2007, très parfumé, très rond, ample au nez comme en bouche, très réussi, aux tanins fondus, permet d’attendre l’évolution des millésimes précédents.

Josette et Norbert Égreteau
3, chemin de Sales
33500 Pomerol
Téléphone :05 57 74 03 66 et 06 45 02 35 59
Email : egreteau.norbert@orange.fr

René KOCH et Fils


Une entreprise familiale exploitant 12 ha de vignes. Depuis 2001, les vignes sont cultivées dans le respect de l’environnement. Michel Koch commercialisera en 2017 les 2013 restants, toute la gamme tradition en Sylvaner, Riesling, Gewurztraminer, dans le millésime 2015, et les Vendanges Tardives 2014. “Le millésime 2016 est sec, nous dit-il, sur la fraîcheur, des parcelles ont souffert de la sécheresse, d'autres non, le tout adonné une belle récolte.” Remarquable Riesling Grand Cru Muenchberg 2014, ample au nez comme au palais, aux notes d’amande et de rose, de bouche harmonieuse, est un vin bien charpenté, généreux. Très savoureux Gewurztraminer 2013, équilibré, parfumé, séduisant, avec une belle intensité aromatique légèrement épicée, harmonieux et distingué.  Tout en bouche, ce Pinot gris Grand Cru Muenchberg 2009 est subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, un vin d’une finale intense. Le Pinot noir cuvée WH 2013 (ce sont les initiales des terroirs granitiques d’où est issue cette cuvée, le Winzenberg et le Heissenberg), de jolie robe grenat, est ample, aux notes d’humus, de pruneau et de cassis. Séduisant Riesling Heissenberg 2014, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, de finale fruitée, comme le Sylvaner Zelberg 2013, de bouche nerveuse et dense à la fois. Le Gewurztraminer cuvée Zoé 2014, au nez complexe, d’une jolie persistance en bouche, est un vin bien fondu. Nouvelle cuvée, Le Jardin de Lucie : un Riesling Grand Cru Muenchberg 2014 Vendanges Tardives, dense et onctueux, puissant et parfumé, est tout en finesse aromatique (rose, miel, pain brioché...). Le Crémant d’Alsace brut sent la pomme mûre et les noisettes, harmonieux et savoureux, tout en finesse d’arômes en bouche, très persistant comme ce Crémant rosé, de jolie teinte, parfait sur les tartes aux fruits.


5, rue de la Fontaine
67680 Nothalten
Téléphone :03 88 92 41 03
Télécopie :03 88 92 63 99
Email : contact@vin-koch.fr
Site personnel : www.vin-koch.fr

DOMAINE BRISSON


La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Interview : le 2013 (épuisé) est une très petite récolte due à la météorologie, me confie Gérard Brisson. Les tanins sont souples, plaisants. En 2014, les vendanges à bonne maturité, des cuvaisons longues, ont joué sur la qualité des Vins qui sont bien fruités, de couleur rouge sombre, avec des tanins fondus, ronds. Depuis 2009, le cahier des charges Terra Vitis a permis de progresser encore dans la qualité des Vins. Pas de thermovinification, des vinifications traditionnelles, d'où des Vins de belle couleur avec une bonne aptitude à vieillir. Nous avons d’ailleurs ouvert récemment une bouteille de 1984, qui était remarquable. Millésimes à la vente en 2016 : La Louve 2014, 2015 - Vieilles Vignes 2001, 2003, 2004, 2009, 2010, 2011. L'actualité au Domaine : Avec deux de ses fils, Gérard Brisson souhaite acheter à ses frères leurs parts du domaine. Il développe les activités d'œnotourisme pour les individuels et les groupes : visites du domaine en 2 CV et en Bentley, ateliers dégustation, apéritif vigneron (un label de Bienvenue à la ferme), cours de cuisine avec Germaine Brisson, snaking du terroir... Notes de dégustations de Patrick Dussert : Superbe Morgon Les Charmes La Louve 2014, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, est un vin chaleureux, de bouche intense et dominée par la mûre, de garde comme en atteste ce 2012, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), est riche au nez comme en bouche, aux tanins soyeux. Le 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé, de bonne garde. Très beau 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2011, avec des arômes de groseille et de cassis, puissant, avec des nuances en bouche où l’on retrouve la framboise, la violette et la pivoine, est à déboucher sur des brochettes de magret de canard. Le 2010 poursuit son évolution, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, prune) et de kirsch, dense et complexe, charnu comme il se doit. Formidable 2009, très typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, un très beau vin à prévoir avec une poule au riz ou un foie de veau au chou. Joli Beaujolais Villages 2014, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez de cassis et d’épices, qui allie puissance et souplesse, un vin gourmand. L'œnotourisme est omniprésent ici : ateliers de dégustation animés par Gérard Brisson, œnologue, avec initiation et perfectionnement par groupe de 5 à 10 personnes; apéritif vigneron en individuel et groupe; repas du terroir préparé par le producteur. Day tour en Bourgogne ou Beaujolais en voiture de collection...

Gérard Brisson
Les Pillets - Chemin de Romains
69910 Villié-Morgon
Téléphone :04 74 04 21 60
Télécopie :04 74 69 15 28
Email : vin.brisson@wanadoo.fr
Site : gerard-brisson
Site personnel : www.gerard-brisson.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine la GARRIGUE


Ce Domaine qui s’étend aujourd’hui sur 90 ha, est une propriété familiale depuis 1850.
Excellent Vacqueyras rouge cuvée Osez le détour 2015, Syrah et Grenache, corsé, qui sent les fruits mûrs, riche et bien en bouche, avec des notes caractéristiques de groseille bien mûre, de violette et d’épices, d’une belle finale équilibré. Le Vacqueyras rouge cuvée Tradition 2015, de robe pourpre profond à reflets violacés, aux connotations complexes de griotte, de pruneau et de sous-bois, avec des tanins mûrs, de bouche veloutée.
Très charmeur, le Vacqueyras blanc 2016, 60% Clairette et 40% Grenache blanc, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche suave, un vin excellent alliant finesse et structure, très harmonieux, à prévoir avec une cassolette de crabe ou un thon basquaise, par exemple.
Le Vacqueyras La Cantarelle 2015, issu d’une sélection de très vieilles vignes de 80 à 100 ans, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, est dense et ample en bouche, au nez où dominent les fruits cuits. Goûtez le Gigondas 2015, de bouche solide et parfumée, de belle teinte, un vin épicé, bien charpenté, aux tanins fermes et fondus à la fois, de très bonne évolution.
Il y a aussi le Vacqueyras rosé 2016, souple et friand, franc et fruité, qui s’accorde aussi bien sur des gougères que sur une terrine de la région, le Beaumes de Venise 2015, bien typé, et le CDR rouge cuvée Romaine 2015, équilibré, chaleureux, aux notes de réglisse et de cerise, d’une finale veloutée.

Scea A. Bernard et Fils
La Garrigue
84190 Vacqueyras
Tél. : 04 90 65 84 60
Fax : 04 90 65 80 79
Email : info@domaine-la-garrigue.fr
www.domaine-la-garrigue.fr


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


D'origine familiale et de père en filles, l'exploitation se situe au coeur de la côte des Bar. La famille Moyat-Jaury est à l'origine de la naissance du vignoble et naturellement, l'évolution se poursuit vers la création des cuvées dès l'arrivée de Laurent, d'où le nom composé de la marque Champagne Moyat-Jaury-Guilbaud.




Voilà, un beau Champagne Extra brut, 100% Pinot Noir de la récolte 2012, d'une robe or, aux bulles fines et légères, où dominent les fruits frais et le genêt, une cuvée typée comme nous les aimons, parfumée et légère, à déboucher aussi bien à l’apéritif qu’avec des asperges sauce mousseline.
La cuvée Chardonnay est très représentative de son cépage, de mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et de pomme, une cuvée harmonieuse et savoureuse, à prévoir sur des huîtres chaudes, sabayon au caviar et au concombre ou un bar à la julienne de légumes, par exemple.
Le rosé brut, élaboré selon la méthode de macération pelliculaire dite “de saignée”, de couleur soutenue, est finement acidulé, au nez de framboise et de prune, alliant élégance et vinosité, de mousse abondante, idéal sur des feuilletés au fromage ou un nougat glacé. 
Excellent brut Tradition, Pinot Noir et Chardonnay, une savoureuse cuvée, de jolie mousse, aux arômes de noisette, de pêche jaune et de miel. Vous aurez la possibilité de loger dans le gîte pour profiter de votre visite en Champagne.

Claudie et Laurent Guilbaud
1, place Barre
10110 Polisot
Tél. : 03 25 38 79 18
Email : contact@champagne-moyat-jaury-guilbaud.com
www.champagne-moyat-jaury-guilbaud.com


Joseph DORBON


Les vignes s’étendent sur 3 ha. L’exposition sud-est des coteaux leur confère un excellent ensoleillement et de ce fait, un raisonnement très strict des traitements fongicides (6 traitements par an maximum). Les vignes de plus de 40 ans destinées aux vins tranquilles ne reçoivent aucun engrais ni désherbant chimiques. Les sols sont cultivés, buttage au printemps suivi d’un décavaillonnage au cheval au mois de juin ainsi que trois griffages dans le rang d’avril à août. Les vendanges manuelles et le tri très sévère à la vigne apportent une qualité irréprochable aux raisins pour la vinification.
“Depuis le 1er janvier 2015, précise-t-il, l’exploitation est en conversion biologique. De ce fait, les sols sont cultivés à l’ancienne : buttage en automne, débuttage an avril suivi d’un décavaillage manuel en mai. Six passages sont nécessaires pendant l’année pour combattre l’herbe. Aucun produit chimique n’est utilisé aussi bien à la vigne qu’à la cave.”
Très bel Arbois cuvée Savagnin 2009, élevé 6 ans en fûts sous voile, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, est un vin dense au palais, avec des notes de noix, généreux et harmonieux, de grande évolution. L’Arbois cuvée des Moyne Vieilles vignes 2012, assemblage Chardonnay et Savagnin dont 30% élevés en pièces 30 mois, issu de vignes de plus de 40 ans, aux senteurs de noisette, de poire et de bruyère, est complexe, subtil, puissant et d’une longue finale, comme cet Arbois Chardonnay Vieilles vignes blanc 2013, élevé 24 mois sans soutirage en pièces. de bouche intense où dominent les agrumes et les petits fruits secs, de robe séduisante, est parfumé, dense et rond, un vin subtil qui associe fraîcheur et distinction.
L’Arbois Trousseau Vieilles vignes 2013, élevé en cuves Inox pendant 12 mois est charnu, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, avec des tanins amples et mûrs, tout en bouche, comme cet Arbois rouge Les Bernardines Vieilles vignes 2012, assemblage Ploussard et Pinot 40%, élevés en fûts 12 mois, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr et d’épices, franc et savoureux.
On poursuit avec ce très joli Ploussard rouge Vieilles vignes 2014, élevé 16 mois en cuves Inox, de couleur grenat, alliant souplesse et fraîcheur aromatique, très bien équilibré, un vin qui possède un charme certain comme Les Bernadines rouge Vieilles vignes 2013, 60% Ploussard et 40% Trousseau, élevage 12 mois en cuves Inox et 12 mois en pièces, de robe rubis brillante, aux nuances de cerise, de bouche intense et dominée par la mûre, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, harmonieux, un vin de plaisir comme on sait le faire dans la région.
Excellent Crémant du Jura 2011, élevé sur lattes 36 mois, de mousse fine et persistante, bien équilibrée en acidité, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices, une cuvée dense et racée, et un grand Vin de Paille cuvée Maurice Vieilles vignes 2011, élevé 48 mois en cuves Inox, un vin onctueux et persistant, aux notes complexes (rose, pain grillé, acacia…), très équilibré, fondu, de garde.

Place de la Liberté
39600 Vadans
Tél. : 03 84 37 47 93 et 06 80 30 20 74
Fax : 03 84 37 47 93
Email : contact@vigneron-dorbon.com
www.vigneron-dorbon.com



> Les précédentes éditions

Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016

 




DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU VALGUY


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE GOURON


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


EARL GUY MALBETE


CHATEAU DES PEYREGRANDES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales